Coopération et projets

 

GIZ et le projet Gestion Transfrontalière de l’Eau dans le bassin du Congo (GETRACO)

logo gizDepuis 2006, le Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne collabore avec la CICOS dans le cadre du projet GETRACO sur la gestion transfrontalière de l’eau dans le bassin du Congo. Le projet mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) vise à favoriser le renforcement des capacités de la CICOS dans les domaines de la navigation intérieure et de la gestion de l’eau, venant épauler quatre secteurs d’interventions :

  1. navigation intérieure;
  2. centre de formation;
  3. gestion de l’eau;
  4. développement organisationnel.

Contact : Dr. Bertrand Meinier (bertrand.meinier@giz.de)

 

MESA

MESA

La création du programme MESA a été proposée dans la Déclaration de Ouagadougou, signée en septembre 2010 par la Commission de l’Union africaine, le Secrétariat des États ACP et les Communautés économiques régionales africaines. Financé par le 10e FED de l’Union Européenne (37 M), le Programme MESA est mené par la Commission de l’Union Africaine.

Ce projet vise à renforcer les capacités de gestion de l’information, de prise de décision et de planification des institutions africaines chargées de l’environnement, du climat, de la sécurité civile et des questions connexes, appartenant à la RDC et aux pays membres de la CEMAC.

MESA met particulièrement l’accent sur les applications climatiques et environnementales, en assurant la maintenance et la mise à niveau des stations de réception EUMETCast (données satellitaires).

L’action thématique (THEMA) « Gestion des ressources en eau » proposée par la CICOS pour l’Afrique Centrale, se penche autant sur le suivi de l’évolution des hauteurs d’eau des sous-bassins que sur celui du bilan hydrologique, afin d’évaluer l’impact du changement climatique sur les ressources en eau et l’environnement.

Les services opérationnels de MESA portent essentiellement sur :

 Ce services seront couplés à des bulletins d’alertes et d’information, ainsi que des cartes.

Contact : M. Georges Gulemvuga ( georges_gul@yahoo.fr )

Découvrir l’Actualité du Programme MESA :

1er Forum du Programme MESA

Modèle hydrologique de Prévision des hauteurs d’eaux

Lancement du projet MESA/Afrique Centrale

 

CONGO-HYCOS

L’un des enjeux pour le bassin versant du Congo, reconnu par tous les acteurs de l’eau, est la connaissance de la ressource . Or, une assertion bien connue dit qu’ « On ne gère que ce que l’on connait ».

Ainsi, la CICOS fait du renforcement des capacités opérationnelles des Services Hydrologiques Nationaux (SHN) l’une de ses priorités, en vue de la remise en route et de l’exploitation pérenne d’un réseau de mesures digne de ce nom pour le deuxième bassin versant du monde (en terme de débit), dont le suivi hydrologique a été interrompu depuis plus de vingt ans. Dans cette optique, la CICOS, en collaboration avec l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et les bailleurs de fonds, a conçu un vaste projet de réhabilitation des réseaux hydrométriques sur l’ensemble du bassin versant du Congo : le programme Congo HYCOS.

Ce programme est l’une des composantes du Système Mondial d’observation du cycle hydrologique « WHYCOS » de l’OMM. De nombreux bassins dans le monde, y compris en Afrique, ont adopté avec succès ce type de projet. Sa mise en œuvre est réalisée avec l’appui des partenaires au développement et à travers les SHN.

Contact : M. Georges Gulemvuga ( georges_gul@yahoo.fr)

 

L’OUTIL DE MODELISATION ET D’ALLOCATION DES RESSOURCES EN EAU DU BASSIN DU CONGO

Pour mener une politique de Gestion Intégrée des Ressources en Eau fondée sur leur connaissance ainsi qu’une meilleure prise de décision, la CICOS  a développé un outil prospectif d’aide à la décision pour l’aménagement durable du Bassin du Congo.

Cet outil est une contribution à l’amélioration du suivi des ressources en eau consistant en la préparation et la mise en place d’un réseau hydrométrique de référence (CONGO-HYCOS) et d’un système d’information à l’échelle du bassin du Congo.

La mise en place de cet outil va permettre également la planification optimale des projets de grandes infrastructures hydrauliques (barrages pour la production hydroélectrique, soutien d’étiage, irrigation, transferts des eaux…) à l’évaluation de leurs impacts environnementaux et sociaux ainsi que de leur cohérence à l’échelle du bassin (barrage de Palambo, impact sur INGA 1 et 2, INGA 3 et Grand INGA).
<

C’est un outil qui place la CICOS au cœur de son mandat de Gestion des Ressources en Eau. A cet effet, Il lui permet d’assister les États en donnant  ses avis motivés aux États membres dans le cadre de leurs projets de construction des ouvrages hydrauliques.

Contact : M. Georges Gulemvuga ( georges_gul@yahoo.fr )

APPUI A LA CICOS SUR LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ET L’HYDROLOGIE SPATIALE

Faisant suite à l’assistance technique auprès de la CICOS mise en place par le Ministère des Affaires Etrangères français entre 2008 et 2010, l’AFD appuie l’institution sur des projets de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) et également à travers la prolongation de l’assistance technique.

Depuis 2011, plusieurs projets ont déjà été menés concernant le suivi des ressources en eau, le renforcement de capacités et le développement d’un outil prospectif sur le bassin du Congo. En décembre 2015, lors de la COP 21, l’AFD a une fois de plus renouvelé son soutien à la CICOS en signant une nouvelle convention portant sur un projet innovant de suivi des ressources en eau par altimétrie spatiale.

Contacts:  Blaise TONDO (blaisetondo@yahoo.fr), Philippe BOSSE (bossep@afd.fr)

RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE SDAGE AVEC L’APPUI DE L’AGENCE DE L’EAU RHIN MEUSE (AERM)

log AERMOIEau2RVBDepuis 2012, l’Agence de l’Eau Rhin Meuse (AERM) appuie la CICOS dans le renforcement des capacités pour l’élaboration du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SDAGE), avec l’Office International de l’Eau (OIEau) comme opérateur du projet. La CICOS, l’OIEau et l’AERM ont organisé en 2013 et 2014 plusieurs ateliers (y compris la première Plateforme de Concertation Régionale) ainsi qu’une visite d’études, avec participation au Comité de Bassin de l’AERM. Achevé en 2014, le co-financement de l’AERM a été renouvelé afin d’appuyer le développement du programme de mesures du SDAGE.
Contact : Christian Szacowny (christian.szacowny@eau-rhin-meuse.fr) Christophe Brachet (c.brachet@oieau.fr)

 

 

AUTRES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS