ACCES AUX DONNEES SATELLITAIRES EN AFRIQUE CENTRALE : 27 STATIONS DE RECEPTION EUMEUTCAST SITUEES DANS 9 PAYS SONT REMISES A NIVEAU PAR LE PROGRAMME GMES & AFRICA DE L’UNION AFRICAINE.

Entretenir et maintenir en bon état de fonctionnement les stations de réception EumetCast est l’un des axes majeurs d’intervention du Programme GMES & Afrique, en Afrique Centrale dont le thème est «  Gestion de l’Eau et Ressources Naturelles », conduit par la Commission Internationale du Bassin Congo-Oubangui-Sangha (CICOS).

Depuis 2018, un programme d’assistance permanente est déroulé dans les 9 pays concernés à savoir le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la RD Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Sao Tomé et Principe, et enfin le Tchad.

Dépannage Station MESA Univ Malabo

L’appui de GMES & Africa concerne la maintenance de deux types de station, à savoir PUMA et MESA. Rappelons que PUMA (Préparation à l’utilisation de MSG en Afrique) est un Projet qui a permis le déploiement des stations de réception des données satellitaires auprès des  services météorologiques nationaux, entre 2004 et 2006 par Thales Alenia Space, grâce au partenariat UA-UE. L’objectif de PUMA était de préparer les Etats africains à l’Utilisation des données Meteosat de première et deuxième génération (MSG1&2) afin d’élaborer des prévisions météorologiques nécessaires au secteur de l’Aviation civile. Par la suite, le même type d’équipement, avec de nouveaux logiciels ont été installés pour la réception des données d’observation  de la Terre nécessaires aux  applications de surveillance du climat et de l’environnement à travers le Programme de Surveillance de l’Environnement pour un développement durable (AMESD), fruit du même partenariat UA-UE. En Afrique Centrale, 15 Stations PUMA ont été ainsi installées et réhabilitées en 2010 et  2015.

 

Quant aux stations de réception des données satellitaires appelées AMESD, puis MESA, elles sont au nombre de 18 bénéficiant de l’assistance technique de GME & Africa. Certaines d’entre elles sont disséminées dans les Universités et Centres de recherche tel que le Centre de Recherche Hydrologique (CRH) au Cameroun, l’Université Marien Ngouabi au Congo Brazzaville et l’Université Omar Bongo au Gabon. D’autres sont localisées au sein les structures techniques des Etats, nécessiteuses des données spécifiques pour développer leurs activités. C’est le cas de la Régie des Voies Fluviales en RD Congo, du Service Commun d’Entretien des Voies Navigables (SCEVN) en Centrafrique et au Congo, ou alors de la CBLT au Tchad.

Les travaux de suivi de ces stations sont assurés presqu’au quotidien par les Experts GMES en charge de l’administration système. Plusieurs missions d’inspection, de maintenance et de remise à niveau ont eu lieu à Brazzaville, à Libreville, à Malabo, à Bangui et à Ndjamena. Et les interventions portent sur plusieurs aspects et varient en fonction des problèmes de chaque station. D’une manière générale, elles consistent à améliorer l’utilisation de l’interface d’analyse et traitement des données, consolider le jeu de données pour la E.Station, Installer les fichiers RPMs de mise à jour, préparer le jeu de données à ingérer pour les données manquantes et faire le débriefing sur la production des graphes, cartes d’analyse et autres produits.

Avec le contexte COVID, certaines interventions continuent de se faire en ligne, chaque fois que les besoins sont exprimés par les pays bénéficiaires.

A ce jour, grâce au Programme GMES & Africa, la quasi-totalité des stations sont opérationnels et l’accès aux données d’observations de la terre est sensiblement amélioré. Constitué en un réseau efficace de collecte des données, ces stations de réception satellitaires sont aptes à accroître les connaissances et favoriser l’échange des informations et services, pour une bonne gestion de l’eau et  des ressources naturelles de la région Afrique Centrale.

Remise à niveau de la E. station au Gabon

Centre de Recherche Météorologique de Kinshasa

Architecture système d’acquisition des données et dissémination des produits du thema CICOS

 

.

 

 

04.05.2021