La 16ème session du Comité de Direction de la CICOS a livré ses conclusions

Réuni par visioconférence en sa seizième session ordinaire depuis le 26 mai 2021, le Comité de Direction de la CICOS, organe d’avis de l’institution, a pris fin ce vendredi 28 mai 2021.  Les Experts de 6 Etats membres de la CICOS ont examiné tous les dossiers qui étaient soumis par le Secrétariat Général, et ont arrêté leurs conclusions.

Le Staff du Secrétariat Général de la CICOS

Au plan technique, toutes les affaires ont été validées. Il s’agit entre autres, de l’état des lieux et diagnostic de la gestion des déchets dans les principaux ports fluviaux dont l’objectif est d’assurer la gestion des déchets en vue d’améliorer la qualité de l’environnement portuaire et des voies d’eau intérieures. Tout comme le Règlement commun relatif à la collecte, à l’évacuation et à la réception des eaux usées et ordures provenant des unités fluviales affectées à la navigation intérieure dans l’espace CICOS.

Le Comité de Direction a également validé les Statuts de l’Ecole Régionale de Formation aux Métiers de la Navigation Intérieure, « ERFMNI » en sigle, ainsi que le manuel des procédures et les nouvelles maquettes de formation. Les Experts des Etats ont salué les efforts du Secrétariat Général qui ont permis d’obtenir l’agreement de l’Ecole dans le pays de siège. Ils ont néanmoins exprimé leur inquiétude quant à l’autonomisation de celle-ci, au regard du non recouvrement des contributions financières des Etats, depuis la mise en route du processus de son développement pérenne. Le Comité de Direction a recommandé en conséquence, qu’un  mécanisme concret de mobilisation de financement de l’ERFMNI soit mis en place.

Validant également tous les dossiers financiers, le Comité de Direction a approuvé le projet de budget  de la CICOS, pour l’exercice 2021.

Quant aux affaires à caractère général, le Comité de Direction a validé les rapports d’activités des années précédentes et approuvé, moyennant quelques amendements, le programme d’activités 2021, ainsi que l’étude portant sur la réforme institutionnelle de l’Institution.

Les difficultés de fonctionnement persistent

Le Secrétaire Général, Mme ENAW née Judith EFUNDEM présentant les dossiers

Evoquant les difficultés de fonctionnement du Secrétariat  Général de la CICOS, les membres du Comité de Direction ont épinglé la situation de l’immeuble abritant le siège de l’Institution ainsi que  la résidence du Secrétaire Général, qui revient chaque année sans solution.

Le Secrétariat Général a rapporté les engagements pris par les autorités du Pays de siège, suite à la visite du Président du Comité des Ministres en mars 2020. Cependant, les représentants du Pays de siège ont rassuré l’assistance sur les démarches en cours, pour faire aboutir ces engagements. 

Quant à la question portant sur la désignation du Pays qui va occuper le poste du Secrétaire Général, l’actuel étant arrivé en fin de mandat, les Experts des Etats ont préféré s’en remettre à la discrétion du Comité des Ministres. Ce Comité qui se réunira du 1er au 2 juin prochain, pour sa 15ème session ordinaire au cours de laquelle tous ces dossiers seront soumis à son adoption.

Une posture des participants à la fin des Travaux

 

29.05.2021