12ème Session Extraordinaire du Comité des Ministres de la CICOS

L’ANGOLA DEVIENT LE SIXIEME ETAT MEMBRE DE LA CICOS

Les assises de la 12ème session ordinaire du Comité des Ministres de la CICOS se sont tenues les 25 et 26 juin 2015 à Kinshasa sous la présidence de Me Justin Kalumba Mwana Ngongo, Ministre des Transports et Voies de Communication de la République Démocratique du Congo, Président en exercice du Comité des Ministres de la CICOS. Tous les Pays Membres de la CICOS étaient représentés notamment par MM. Arnaud Djoubaye Abazene et Jacques Médard Mboliaedas respectivement Ministre des Transports et de l’Aviation Civile et Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de la République Centrafricaine ; M.Gilbert Mokoki, Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, Ministre des Transports, de l’Aviation Civile et de la Marine Marchande, chargé des Voies Navigables et de l’Economie Fluviale de la République du Congo ; Mme Pauline Mengue M’Owono et M. Basile Mbouamba, respectivement Ministre des Transports et Ministre délégué chargé de l’Economie Forestière de la République du Gabon ; et enfin M.Chungong Ayafor, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Cameroun. Ont également pris part, M. Luis Filipe Da Silva, Secrétaire d’Etat à l’Eau de la République d’Angola en sa qualité d’observateur et M. Pierre Moussa, Président de la Commission de la CEMAC, invité de marque. M. Simon Sakibédé, le Secrétaire Général de la CICOS, rapportait les affaires inscrites à l’ordre du Jour.

Au cours de cette session qualifiée d’historique, d’abord par sa durée (deux jours des travaux), mais aussi par d’importantes décisions qui en sont issues, les Ministres ont examiné tous les dossiers préparés par les Experts les 21 et 22 juin 2015, au cours de la 13ème session ordinaire du Comité de Direction qui a précédé leurs travaux.

Sur la question de la rotation au poste du Secrétaire Général qui avait fait l’objet d’un différend lors de la 11ème session tenue à Brazzaville en mars 2014, le Comité des Ministres a, grâce à la sagesse africaine, trouvé une solution définitive. Ainsi, ils ont entre autres décidé, tout en réaffirmant que leur organe est le seul habileté à prendre des décisions, que l’Etat de siège ne doit pas occuper le poste de Premier Responsable de l’Institution. En conséquence, ils ont décidé de la désignation du nouveau Secrétaire Général, ressortissant de la République du Cameroun dans un délai d’un mois au cours d’une session extraordinaire qui se tiendra à Kinshasa suivant le délai. Le nouveau Secrétaire Général aura pour première mission de mettre en œuvre des réformes visant la restructuration de la CICOS spécifiquement quant à son statut d’institution spécialisée de la CEMAC, en tenant compte de son ouverture à d’autres pays du bassin non membres de la CEMAC et de la nécessité d’associer pleinement ceux-ci à toutes les décisions impactant la CICOS. Ensuite les Ministres se sont réjouis en accueillant favorablement la demande d’adhésion de la République d’Angola qui était membre observateur depuis 2007 et qui devient ainsi membre effectif, portant désormais à six (06), le nombre des Etats membres de la CICOS.

Sur d’autres questions relevant des activités et du fonctionnement de la CICOS, les Ministres ont adopté entre autres, le document du programme Congo Hycos dans les bassins du Congo et de lOgoué ainsi que son plan de financement, la stratégie de communication de la CICOS qui propose un nouveau logo, une charte graphique et un nouveau site internet, et enfin le document de l’état des lieux de l’écotourisme sur le plan institutionnel et législatif dans le bassin du Congo. Dans le domaine de la navigation, les ministres ont pris la résolution de la mise en conformité des modèles uniques des certificats d’immatriculation, de jaugeage et de navigabilité avec le Règlement Commun pour la construction, l’équipement et la maintenance des bateaux de navigation intérieure.

Avant de clôturer ses travaux, le Comité des Ministres a adopté le projet de budget pour l’exercice 2015 et décidé de la tenue de la 13ème session ordinaire à Yaoundé, en République du Cameroun.IMG_8063