GMES & Africa

Le programme GMES & AFRICA est une initiative conjointe Union Européenne-Union Africaine, sous la coordination de la Commission de l’Union Africaine à travers le Département de Ressources Humaines, Science et Technologie, et qui vise à promouvoir le développement des capacités et des ressources institutionnelles, humaines et technique pour l’accès à l’exploitation de services de bases sur l’Observation de la Terre comme une base opérationnelle pour le développement durable en Afrique. Le programme est un vecteur important pour la mise en œuvre de la Stratégie conjointe Afrique-UE ainsi que les Stratégies et Politiques spatiales en Afrique, alignées sur l’Aspiration 7 de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

La thématique « Gestion de l’Eau et des Ressources Naturelles » en Afrique Centrale est conduite par un consortium de 6 membres, sous la coordination de la CICOS. Il s’agit de:
OSFAC ( Observatoire Satellital des forêts d’Afrique Centrale: www.osfac.net)
CBLT ( Commission du Bassin du Lac Tchad: www.cblt.org )
CRH ( Centre de Recherches Hydrologiques: www.irgm-cameroun.org)
GIE- SCEVN ( Groupement d’Interêt Economique-Service Commun d’Entretien des Voies Navigables: www. gie-scevn.com )
UNIKIN ( Université de Kinshasa : www.unikin.ac.cd )

L’objectif global du projet est de «Promouvoir une gestion durable des ressources naturelles en améliorant le processus de prise de décision par la mise à disposition d’informations supplémentaires pertinentes». Ceci en améliorant l’accès et l’exploitation pertinente des données d’Observation de la Terre dans les institutions régionales en charge de la gestion de l’environnement en Afrique Centrale et auprès des pays ci-après : la République du Burundi, la République du Cameroun, la République Centrafrique, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la République du Gabon, la République de la Guinée Equatoriale, la République du Tchad et la République de Sao Tome & Principe.

Il s’agit plus spécifiquement de répondre au souci de la consolidation et l’amélioration du système d’observation classique qui est actuellement peu opérationnel dans la région, en utilisant les données satellitaires (hauteurs d’eau, précipitations, évapotranspirations, indices de la végétation, débit,…) de façon à satisfaire les besoins des principaux usagers de la ressource en eau (services de navigation, de météorologie, de l’hydrologie, de production d’hydroélectricité et d’eau potable, services agropastoraux, de gestion forestière et des aires protégées, etc…), d’une part, et à contribuer à la prise de décision dans la mise en œuvre des politiques de planification des usages et d’opportunités d’aménagements futurs relatifs à l’eau et aux ressources naturelles en favorisant l’accès et l’exploitation pertinente des données d’Observation de la Terre, d’autre part.

Les services développés dans le cadre de projet portent sur :
Suivi des hauteurs d’eau pour la navigation fluviale;
Suivi du bilan hydrologique des sous-bassins Afrique centrale;
Suivi de la dynamique des zones humides sous forêts de la cuvette centrale.

Les résultats attendus sont:
Renforcer les infrastructures d’accès aux données – Assurer et accroître les données, les connaissances et l’accès à l’information;
Développer, consolider et étendre les applications opérationnelles appuyant le service de gestion de l’eau et des ressources naturelles;
Renforcer les capacités humaines sur l’observation de la Terre à travers la mise en place et l’exécution d’un programme de formations aux niveaux Continental, régional et national;
Sensibiliser et renforcer les capacités de décideurs

La durée du Projet : 4 ans ( 2017-2020).

Personnes ressources du projet :
Mme ENAW née Judith EFUNDEM AGBOR
Georges GULEMVUGA GUZANGA
Contacts: cicos_inst@yahoo.fr/ georges_gul@yahoo.fr , tel.243 828484565/+243125103565/+243818970966

 

PARTENAIRES DU PROJET

SERVICES DÉVELOPPÉS

ACTUALITÉS DU PROJET

PHOTOS

VIDÉOS