Projet MESA : la CICOS renforce les capacités des experts de l’Afrique Centrale dans l’acquisition et l’utilisation des données satellitaires

Les participants à l'atelier sur les ressources marines

Une intense activité de formation a marqué la ville de Brazzaville, dans le cadre du Programme MESA, qui a accueilli d’octobre à décembre 2015, deux importants ateliers dans le cadre du Projet MESA. Le premier qui s’est tenu du 12 au 16 octobre 2015, a consisté au renforcement des capacités des experts nationaux des pays de la CEMAC et de la RDC, pour l’élaboration des produits via les stations MESA. Le Second a porté sur la gestion des ressources marines par l’utilisation des données de l’observation de la terre et a eu lieu du 30 novembre au 04 décembre 2015.

Comment élaborer les produits ?

C’est la première question à laquelle étaient soumis les participants à cette formation composés essentiellement des experts thématiques et des administrateurs systèmes des pays bénéficiaires du projet. Ce module qui comportait des cours théoriques et des séances pratiques, était animé par l’Expert thématique du Programme MESA auprès de la CICOS et l’Administrateur Système PUMA/METTELSAT. Il s’est agi d’acquérir les techniques d’élaboration des produits avec les données issues de la station MESA d’une part, et l’utilisation du logiciel EMMA, d’autre part. C’est la partie dispensée par l’expert thématique CICOS. Quant à l’Administrateur Système PUMA /METTELSAT, il a renforcé les capacités des participants sur la gestion technique de la station MESA à travers la présentation, la description et la configuration du système ainsi que l’installation, la mise à jour et la maintenance. Au bout de la formation, les experts pays ont pu élaborer eux-mêmes, les produits avec les données issues de la station MESA selon leurs domaines d’activités. Ils ont acquis également, la capacité de travailler en toute autonomie, sur la station et d’analyser les données d’observation de la terre selon leurs domaines d’activités. Ce qui leur donne désormais, la possibilité de produire des produits propres à la réalité de leurs pays respectifs à l’aide des données satellitaires.

Comment gérer les ressources marines par l’utilisation des données de l’observation de la terre ?

C’est dans le cadre du deuxième atelier que cette question a été abordée. C’était un atelier de formation qui s’inscrit dans le cadre de l’enrichissement mutuel entre les Centres Régionaux d’Implémentation (RIC) du Programme Mesa. La thématique Gestion des Ressources Marines étant développée dans la zone CEDEAO, la CICOS a signé une convention avec l’Université de Ghana qui en est le RIC, afin de faire bénéficier aux pays côtiers de la CEMAC, les acquis de cette thématique. Chaque pays était représenté par un expert thématique de la pêche et un Expert thématique dans le domaine de l’océanographie. Pour les experts de l’Université du Ghana, chargé de dispenser cette formation, il a été question de mettre à la disposition des participants, des outils de maitrise du fonctionnement de la station MESA dans le but d’élaborer des produits d’information sur l’océan pour la gestion des pêches grâce aux données issue d’Observation de la Terre.

Signalons que ces ateliers de formation ont permis de faire l’état des lieux de l’appropriation du Programme MESA dans les pays bénéficiaires que sont les pays de la CEMAC et la République Démocratique du Congo.