Rencontre entre le PCM et le personnel du Secrétariat General De La CICOS au siège de la Commission

Photo de famille du Personnel autour du PCM entouré du SG/CICOS et du Membre du Comité de Direction RCA.

Sous la houlette du Secrétaire Général, Madame ENAW née Judith EFUNDEM AGBOR, Son Excellence Herbert Gotran DJONO AHABA, va clore son séjour de travail à Kinshasa, ce vendredi 06 mars 2020, par une visite guidée des bureaux du Secrétariat Général suivi d’un échange avec le personnel.

Visite des bureaux par le PCM

Tous les ingrédie (suite…)

Visite de l’Ecole Régionale de Formation aux Métiers de la Navigation Intérieure (ERFMNI) de la CICOS.

Revue des trouves effectué par le PCM à son arrivée à l’ERFMNI

La descente au siège de l’ERFMNI ce mercredi 04 mars 2020, du Président du Comité des Ministres, lui a permis de prendre toute la mesure des missions de la CICOS en matière de la navigation intérieure et surtout de palper du doigt, les réalités de cette importante Ecole de formation sous régionale, l’une des réalisations concrètes de la CICOS. En foulant des pieds l’esplanade de l’Ecole, accueilli par la fanfare exécutée par les apprenants, le Président du Comité des Ministres de la CICOS, accompagné du Secrétaire Général de la CICOS, a passé en revue les troupes, avant d’entamer la visite des locaux.

Celle-ci, conduite par le Directeur intérimaire de l’Ecole, Monsieur Constantin Mbadinga, dans le rôle de guide, va  lui permettre d’apprécier les différents ateliers de formation équipés de moteurs des bateaux, des installations électriques, d’une table de balisage ainsi que des outils de signalisation. A chaque niveau, l’illustre hôte de l’Ecole, recevra des explications des formateurs spécialisés, répondant ainsi aux multiples questions d’éclairage qu’il n’a pas manqué de posé, chaque étape aiguisant sa curiosité. Ainsi il a été éclairé sur le fonctionnement de l’Ecole, ses filières, son organisation, ses apprenants, ses infrastructures, etc. 

Le clou de la visite a sans doute été, l’échange à bâtons rompus, direct et franc, entre la première personnalité de la CICOS et les apprenants, futurs navigants et administrateurs du secteur de la navigation fluviale du bassin du Congo. S’adressant directement à ces élèves capitaines, mécaniciens navals, matelots et barreurs, le PCM les a félicité pour le choix qu’ils ont fait, d’assurer la relève dans un secteur aussi névralgique et à fort potentiel économique pour les Etats membres de la CICOS. Il leur a assuré de tout le soutien du Comité des Ministres qui veillera à ce que les conditions de leur formation soient des meilleures possibles.

Devant la Presse, le PCM a exprimé sa satisfaction de cette visite qui avait pour but, souligne-t-il de «  comprendre le fonctionnement de cette Ecole et connaitre ses difficultés pour porter le message auprès  du Comité des Ministres et le sensibiliser à cet effet, afin de mutualiser les efforts de tous les Etats membres dans la résolution de ces difficultés et l’amélioration des conditions de formation ». 

Le PCM félicitant la jeune dame qui a conduit la revue des trouves

Visite des ateliers. Le PCM dans la salle de balisage, devant les outils de signalisation de la navigation fluviale

Le PCM s’entretenant avec les apprenants dans une salle de classe

Audience avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la république Démocratique du Congo.

Chaleureuse poignée des mains entre le Premier Ministre (à droite) et le PCM ( à gauche)

La rencontre du PCM avec Son Excellence Monsieur Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA, est l’ultime étape de ce round diplomatique qu’il a entamé en République Démocratique du Congo, depuis son arrivée. Elle a eu lieu le 06 mars 2020, au siège de la Primature, située dans la somptueuse commune de la Gombe.

Solennel et décontracté en même temps, le Premier Ministre a reçu son hôte en compagnie de ses principaux collaborateurs. L’exposé du PCM  a consisté, après avoir exprimé toute sa gratitude au Premier Ministre pour l’accueil et l’hospitalité que le Gouvernement Congolais lui a réservé, à rappeler l’objet de sa mission et surtout à résumer, à l’intention du Premier Ministre, les conclusions des différentes rencontres qu’il a eu avec le Ministre d’Etat en charge de la Coopération ainsi qu’avec les Ministres en charge des Transports et de l’Environnement.

Après avoir suivi avec intérêt les pistes de solutions aux préoccupations liées au fonctionnement de la CICOS qui ressortent de ces précédentes audiences, le Premier Ministre s’est montré très réceptif et sensible. Analysant chaque situation, il a prescrit à ses collaborateurs présents, d’y accorder une attention particulière en faisant les meilleures propositions pour leur résolution rapide, de concert avec les Ministères concernés. S’agissant  notamment des arriérés des contributions statutaires, le Chef du Gouvernement a demandé qu’il soit mis à sa disposition le document récapitulatif des montants concernés et toutes les précisions y relatives. Avant de se séparer, les deux personnalités ont échangé sur les sujets d’actualité et sur certaines questions bilatérales entre la RCA et la RDC.

Au sortir de l’audience, le PCM s’est dit très satisfait de cette audience en saluant l’immense capacité d’écoute du Premier Ministre et l’intérêt qu’il a bien voulu manifesté à l’égard de la CICOS. Sa rencontre avec les autorités de la République Démocratique du Congo ne pouvait mieux se clôturer.

Fort de toutes ces assurances obtenues, le PCM  peut ainsi repartir avec plein d’espoir pour l’avenir de la CICOS, avec le sentiment légitime du devoir bien accompli.

Sur le perron de la Primature, le PCM aux côté de Madame le SG/CICOS (à droite), pose avec le Conseiller Principal du PM (à gauche), le Membre du Comité de Direction CICOS/RCA (chemise bleue) et le Directeur des Ressources en Eau /CICOS (à l’extrême gauche)

Le PCM face à la Presse dans le Hall du Cabinet du Premier Ministre

Audience avec le Ministre de l’environnement et du Développement Durable, Membre Du Comité Des Ministres De La CICOS.

Le PCM accueilli par le Ministre en charge de l’Environnement

Rencontrer S.E Monsieur Claude NYAMUGABO, Ministre en charge de la gestion des ressources en eau, était pour le PCM S.E Herbert Gotran DJONO AHABA, un impératif catégorique, car, après le Ministre en charge des Transports, c’est le 2ème Membre du Comité des Ministres de la CICOS en République Démocratique du Congo. Le PCM a ainsi sacrifié, avec plaisir, à cette obligation morale, ce jeudi 05 mars 2020.

Les deux personnalités ont longuement échangé sur les préparatifs de la réunion de Bangui pour la tenue des travaux de la  prochaine session ordinaire du Comité des Ministres de la CICOS, sur la situation du bâtiment siège de l’Institution, le mécanisme de gestion autonome de l’ERFMNI,  ainsi que le paiement des contributions statutaires de la RDC.

Le Ministre s’est dit disposé à joindre ses efforts à ceux de son collègue des transports, pour résoudre ces problèmes, en activant tous les leviers institutionnels possibles. Il a également donné toutes les assurances pour sa présence effective à Bangui, lors de la prochaine réunion ordinaire du Comité des Ministres. 

Le PCM a remercié son hôte pour sa disponibilité tout en lui faisant part de sa satisfaction pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi que pour la qualité de leur séance de travail.

Tête à tête entre les deux personnalités

Madame le SG/CICOS entourée par le PCM (à gauche) et le Ministre de l’Environnement/RDC (à droite)

 

Audience avec Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie.

Poignée des mains entre le PCM/CICOS (à gauche) et le Ministre d’Etat/coopération RDC (à droite)

Après le Ministre en charges des Transports, c’est la deuxième audience de la journée pour le Président du Comité de Ministres de la CICOS. Son entretien avec  le Ministre d’Etat S.E Monsieur Guillaume Manjolo, en charge entre autre, de l’intégration régionale, s’est déroulé dans une ambiance cordiale empreinte de sérénité et respect mutuel. Le Ministre d’Etat qui a remercié son hôte pour sa visite, n’a pas manqué de lui faire savoir qu’il frappe ainsi, à la bonne porte et au bon moment, car la gestion des questions liées au fonctionnement et à la contribution des Organisations régionales auxquelles la RDC est membre, est d’actualité  et prise en compte avec le plus grand sérieux par son Département Ministériel, le déclenchement du processus lié aux contributions financières de son pays, faisant partie de ses prérogatives. Pour lui, le caractère stratégique de la CICOS dont le siège est, de surcroit basé en RDC, la place au rang de ses priorités. A cet égard, il invite instamment le Secrétariat Général de la CICOS à le saisir, dans les meilleurs délais, en vue de la régularisation de sa situation.

Une prédisposition d’esprit qui n’a pas échappé au PCM qui, à sa prise de parole, a  exprimé toute sa reconnaissance au Ministre d’Etat, avant de lui promettre que les démarches nécessaires seront engagées auprès de son autorité, le plus tôt possible.

Avant de se séparer, les deux personnalités ont saisi l’occasion pour échanger sur l’évolution des activités de la CICOS et les avancées notoires en matière de consolidation de l’intégration régionale de ses Etats membres, au plan de la gestion intégrée et concertée des ressources en eau du bassin du Congo.

Le PCM, le SG/CICOS et le Ministre d’Etat/Coopération

 

 

 

 

 

 

Extrait de l’interview télévisé du PCM à sa sortie d’audience. 

Le PCM répondant aux questions des journalistes

«  L’objet de ma visite auprès du Ministre d’Etat était de faire un plaidoyer en faveur de la contribution statutaire de la RDC au budget de la CICOS, d’autant plus que le déclenchement de toute la procédure relève du Ministre de la Coopération Internationale, intégration Régionale et Francophonie. Je sors de cette audience avec un grand sentiment de satisfaction car le Ministre d’Etat a fait montre d’une grande capacité d’écoute et d’action, en nous promettant que dans les mois à venir, l’essentiel sera fait. »

Audience avec le Ministre des Transports et Voies de Communication, Membre du Comité des Ministres de la CICOS.

Le Ministre en charge des Transports (à droite) dans son bureau avec le PCM/CICOS (à gauche)

Comme pour faire échos à cet adage populaire qui stipule qu’ « à tout seigneur tout honneur », c’est à son homologue du Comité des Ministres de la CICOS, S.E Monsieur Didier Mazengu,  Ministre en charge des Transports, que le PCM a réservé sa première visite. L’audience empreinte de chaleur et de convivialité, s’est déroulé aux alentours de 13h ce mardi 03 mars 2020, au 5ème étage de l’immeuble de l’Hôtel du Gouvernement, dans le somptueux cabinet du Ministre.

Après les accolades et les salutations d’usage, dans la pure tradition africaine, les deux autorités ont évoqué brièvement l’actualité liée au début de la pandémie à coronavirus, avant d’aborder les sujets essentiels de la visite du PCM en RDC. Celui-ci a, dans un exposé détaillé, indiqué à son hôte, l’objet de sa visite qui se veut une mission des bons offices auprès des autorités congolaise. Il est question, dira-t-il, de solliciter tout leur concours, dans la recherche des solutions aux multiples difficultés d’ordre financier, technique, administratif et logistique, auxquelles se trouve confronté la CICOS, dans son fonctionnement. Celles-ci vont de l’état d’occupation du bâtiment siège à la régularisation des arriérés de contributions statutaires de la RDC au budget de la CICOS, en passant par les facilités administratives et réglementaires, relatives à l’autonomisation effective de l’Ecole Régionale de Formation aux Métiers  de Navigation Intérieure (ERFMNI).

Le Ministre des  Transports et Voies de communication s’est montré très sensible à toutes ces préoccupations et a, séance tenante, instruit ses collaborateurs, d’initier des propositions idoines dans les meilleurs délais, pour le suivi de chaque préoccupation évoquée. S’agissant particulièrement du paiement des contributions financières de la RDC, qui est une question transversale, le Ministre a indiqué qu’il portera le dossier au conseil des Ministres, pour que la primature s’en saisisse, mais aussi pour une meilleure implication de ses collègues en charge des finances et de la coopération. Sa démarche viendra ainsi renforcer celle du PCM qui prévoit rencontrer le Premier Ministre, au cours de son séjour en terre congolaise.

Les deux hommes se sont ensuite longuement penchés sur les préparatifs de la prochaine session du Comité des Ministres prévue à Bangui. Il a été surtout question de convenir de la date de sa tenue. Après échanges, le Ministre des Transports et Voies de Communication a indiqué sa préférence pour la période de mi-avril 2020, sous réserves de la disponibilité des autres membres du Comité des Ministres. Le PCM a pris bonne note. Avant de quitter son homologue, il s’est comblé de cette rencontre, en se félicitant de sa disponibilité et surtout de la diligence avec laquelle il s’est saisit des préoccupations de la CICOS.

Le PCM, le SG/CICOS et le Ministre des Transports/RDC

Visite de travail à Kinshasa en République Démocratique du Congo, du Président du Comité des Ministres de la CICOS

Son Excellence Herbert Gotran DJONO AHABA,  Ministre du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques de la République centrafricaine,  Président du Comité des Ministres de la CICOS (PCM), a séjourné dans la capitale congolaise, du 02 au 08 mars 2020.

C’est une mission pleine de promesses et d’espoir qu’a effectué le patron de l’instance dirigeante de la CICOS, dans le pays de siège de l’Institution où se joue l’essentiel du destin des 6 pays membres qui la compose, en matière de gestion des eaux transfrontalières qu’ils ont le bonheur de partager. Une mission des bons offices, comme le veut la tradition diplomatique, auprès des autorités de ce pays pivot du bassin du Congo, au regard de multiples attentes inhérentes à son statut d’Etat de siège, et indispensables pour le bon fonctionnement de l’Institution qu’il abrite.

Au rang de ces attentes et parmi les plus préoccupantes, on peut énumérer l’amélioration des conditions de travail du Secrétariat Général de la CICOS, notamment son infrastructure d’accueil – bâtiment du siège, la levée de certains pesanteurs administratifs pour l’avancée des dossiers techniques, et enfin la  régularisation des contributions financières au budget de la Commission. De plus, le PCM a saisi l’occasion de son séjour, pour peaufiner les préparatifs de la prochaine session ordinaire du Comité des Ministres prévue à Bangui, en République Centrafricaine

C’est à ces questions que le PCM, dès le lendemain de son arrivée, a consacré une partie de la matinée de ce mardi 03 mars 2020, au cours l’audience qu’il a accordé à Mme le Secrétaire Général de la CICOS. Il était question, pour lui, de cerner tous les contours liés à ces attentes d’une part, et de s’enquérir de son calendrier des rencontres avec les autorités congolaises, d’autre part. Après validation et quelques réglages protocolaires, celui-ci le conduira à rencontrer tour à tour : le Premier Ministre, le Ministre d’Etat en charge de la coopération régionale, le Ministre des Transports et voies de communication et enfin le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable.

Deux temps forts vont sanctionner la fin de cette visite de haut niveau : la visite de l’Ecole Régionale de Formation aux Métiers de la Navigation Intérieure (ERFMNI) et la rencontre entre le PCM et le Personnel du Secrétariat Général de la CICOS.

Audience avec le Ministre en charge des Transports

Audience avec le Ministre en charge de la Coopération

Audience avec le Ministre en charge de l’Environnement

Audience avec le Premier Ministre

Visite de l’Ecole de Navigation

Rencontre avec le Personnel du Secrétariat Général de la CICOS

Visite en images

Le Secrétaire Général de la CICOS reçu par l’ambassadeur de la Zambie en République Démocratique du Congo

Ce jeudi 13 février 2020, l’agenda diplomatique du Secrétaire Général de la CICOS, a conduit Madame Enaw née Judith Efundem Agbor dans les locaux de l’Ambassade de la République de Zambie, où elle a été chaleureusement reçue par Son Excellence Friday M. Nyambe, Ambassadeur de la Zambie en République démocratique du Congo.

Au cours de cette première rencontre entre les deux personnalités, les échanges ont porté sur divers sujets ayant pour centre d’intérêt l’adhésion de la Zambie, pays faisant partie géographiquement du bassin versant du Congo, à la CICOS. C’est fut l’occasion pour le chef de l’exécutif de la CICOS de souligner combien une telle adhésion, est capitale aux yeux de l’Institution qu’elle dirige, qui compte à ce jour 6 Etats membres sur les dix qui délimitent ce 2ème bassin hydrographique du monde. A cet effet, elle n’a pas manqué l’occasion de faire à l’intention de son illustre hôte, un exposé synthétique sur la genèse de la CICOS, ses missions, ses réalisations, ses projets et ses perspectives. Pour finir, elle a porté à la connaissance de l’Ambassadeur, l’intention du Secrétariat Général de la CICOS, de diligenter une mission d’information en République de Zambie auprès des autorités du Pays, pour présenter la CICOS et susciter ainsi leur intérêt.

En retour, Son Excellence Monsieur Friday M. Nyambe, a exprimé au Secrétaire Général de la CICOS, son appréciation pour cette démarche qu’il juge très salutaire. La CICOS offre, indique-t-il, une opportunité à son pays, de renforcer ses relations multilatérales avec les autres pays ayant en partage le bassin du Congo, et de contribuer ainsi au développement socio-économique de ses populations. Il a réaffirmé sa disponibilité au Secrétaire Général de la CICOS, et s’est dit prêt à apporter toute sa collaboration dans l’organisation et l’aboutissement heureux  de la mission d’information de la CICOS en Zambie.

A la fin de l’audience, le Secrétaire Général de la CICOS a remis quelques documents sur la CICOS à l’Ambassadeur qui s’est fait le plaisir de raccompagner son hôte, dans la pure tradition diplomatique.